Portail Officiel du Gouvernement Gabonais

Sceau de Republique Gabonaise
Samedi 17 Nov 2018
Flash Infos

Pour des solutions financières innovantes au service de l’adaptation

Logo
Allocution du Président de la République Son Excellence Ali Bongo Ondimba sur les « solutions financières innovantes au service de l’adaptation » lors du One Planet Summit.

Mesdames, Messieurs
Je voudrais d’abord commencer par remercier mon ami Président Emmanuel Macron pour nous avoir conviés à cette réunion importante. Nous fêtons le deuxième anniversaire des Accords de Paris, déjà deux ans. Et je voudrais dire à ce sujet que l’Afrique s’est mobilisé, l’Afrique s’est battu.

L’Afrique est le continent qui contribue le moins aux émissions et pourtant, l’Afrique n’a pas hésiter à répondre à l’appel. Nous nous sommes mobiliser lorsqu’il a fallu se retrouver à Paris pour signer cet accord, et aujourd’hui nous nous mobilisons encore.

Et je voudrais faire une remarque afin de vous faire remarquer un point. Nous sommes comme dans une classe d’école, nous sommes des mauvais élèves. Nous sommes contents et fiers d’être des mauvais élèves. Et tous les ans on se retrouve pour constater à quel point nous sommes des mauvais élèves, que nous sommes entrain de perdre une bataille. Mais tous les ans, nous continuons à nous retrouver.
Je crois que c’est peut être une boutade mais c’est important à dire parce que des millions de personnes regardent et ont l’espoir et notamment en Afrique. Et la vulnérabilité de l’Afrique face aux changements climatiques est chaque jour beaucoup plus grande. Je viens d’un pays de forêt, et même les pays de forêt sont aujourd’hui menacés. Nous voyons les agressions du temps tous les jours. Pourtant, nous les pays de forêt font partie de la solution car il faut bien dire que les défis qui sont les nôtres sont certes différents pour certains pays , mais surtout, pour nous de reconnaître que nous avons une responsabilité car ce que nous allons faire de nos forêts peut avoir un impact beaucoup plus importants pour les autres qui sont plus beaucoup plus démunis.

Alors, je vais pas mobilier la parole d’autant plus que mon ami et Président Macron m’a dit que : “Si tu prends la parole, c’est que tu as quelques choses à annoncer “.
Par rapport à la vulnérabilité de l’Afrique, face aux changements climatiques nous avons lancé, il y a deux ans, l'Initiative africaine sur l'adaptation qui vise à accélérer la mise en œuvre de mesures concrètes d'adaptation et qui nécessite pour son démarrage un budget estimé à 5 millions de dollars d'ici 2020.
Je voudrais, ici, faire une proposition et une annonce :
1. La proposition consiste à inviter le système financier et bancaire mondial à inventer des mécanismes originaux d'appui à l'adaptation et à l'atténuation en faisant en sorte, par exemple, que les prêts servant à la construction d'infrastructures relevant de l'atténuation, comme les barrages hydroélectriques, ou relevant de l'adaptation, comme les digues ou les canaux, soient affectés d'un LABEL CLIMAT offrant des taux et conditionnalités préférentiels.
2. L'annonce consiste, au regard de mes responsabilités dans le cadre du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur le Climat, à lancer auprès des états de l'Union africaine une campagne de mobilisation de fonds en faveur de l'Initiative africaine. Ceci, dans l'optique de montrer à la communauté internationale notre engagement mais aussi notre souhait de la voir nous accompagner.


A cet égard, le Gabon est heureux d'annoncer par ma voix une contribution de 500 000 dollars à l'Initiative africaine sur l'adaptation.
Je vous remercie.

Publié le : 12 / 12 / 2017

EMMANUEL ISSOZE NGONDET

Photo du Ministre

Premier Ministre,
Chef du Gouvernement

Connexion Visiteur en ligneConnexion