Portail Officiel du Gouvernement Gabonais

Sceau de Republique Gabonaise
Vendredi 21 Juill 2017
Flash Infos

Partenariat global Gabon Chine - Rendez-vous des investisseurs

Logo

Pékin, le 8 décembre 2016 – Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, s’est exprimé ce jeudi à l’occasion d’une matinée spéciale de promotion des investissements au Gabon à laquelle plusieurs centaines d’entreprises chinoises ont pris part. Ce forum a été l’occasion pour le premier citoyen de présenter aux entreprises la dynamique de développement entamée depuis 2009 au Gabon en déclinant plusieurs projets de partenariats public privé ou d’investissements directs étrangers. Une dynamique de croissance qui facilite la résilience de l’économie gabonaise mais aussi chinoise : entre les deux pays, les chiffres parlent et signent l’ambition de ce ‘partenariat de coopération globale’ tel que proposé par Pékin. Entre 2014 et 2015, des investissements directs en hausse de 91% ; sur 2016, avant même la fin de l’année, déjà 1.35 milliards de dollars d’échanges.

Devant plus de 300 femmes et hommes d’affaires venus célébrer la coopération sino-africaine sous le patronage du Conseil chinois pour la promotion du commerce international (CCPIT) et de l’Ambassade de la République gabonaise en Chine, Ali Bongo Ondimba a affirmé : « Je confirme l’entière disponibilité du Gabon pour accueillir davantage d’investissements directs chinois dans les domaines agricole, touristique, industriel et bancaire, entre autres. S’agissant du secteur minier, le Gabon dispose de deux grands projets, Belinga et Maboumine. Concernant Belinga dont les réserves en fer sont estimées à plus d’un milliard de tonnes, le Gabon recherche de bons partenaires financiers et techniques chinois pour ce projet d’envergure. Il en est de même pour le gisement polymétallique de Maboumine où le consortium constitué par l’Etat gabonais et le groupe Eramet recherche des partenaires chinois en vue d’accélérer sa mise en exploitation. S’agissant du secteur touristique, je souhaite une accélération des échanges touristiques entre nos deux pays. Dans cette perspective, je vous réaffirme mon ardent souhait de voir les gouvernements de nos deux pays procéder à la signature d’un accord aérien. Quant aux banques chinoises, je les invite à s’implanter au Gabon ou à acquérir des participations dans des banques existantes ».


« Pour assoir notre ambition d’accroître la transformation locale des matières premières, avec transfert de technologie, je suis favorable à l’implantation de zones économiques spéciales industrielles consacrées à des entreprises chinoises. » Ayant rappelé le cadre législatif approprié aux partenariats public privé, le Président a
tenu « à encourager les entreprises chinoises à privilégier les canaux d’investissements direct». Une évolution stratégique relevée par Régis Immongault, le ministre de l’Economie, qui note qu’avec la maturation de la relation gabono-chinoise, les projets peuvent désormais être portés par le seul secteur privé ainsi que le prévoit le partenariat ‘global’ conclu entre la Chine avec le Gabon, fondé sur la stabilité des deux nations.

Organisée par la Chambre chinoise de commerce international et l’ANPI-GABON, la matinée de promotion, qui a rassemblé les représentants d’entreprises issues de 21 secteurs d’activité (infrastructures 13%, TIC 13%, énergie 11%, bois 10%) s’est achevée par la signature d’un mémorandum d’entente entre l’Agence nationale de promotion des investissements et son homologue chinois, le CCPIT. Les outils de l’avenir sont en place, la volonté est partagée.

Publié le : 09 / 12 / 2016

EMMANUEL ISSOZE NGONDET

Photo du Ministre

Premier Ministre,
Chef du Gouvernement

Connexion Visiteur en ligneConnexion