Portail Officiel du Gouvernement Gabonais

Sceau de Republique Gabonaise
Samedi 16 Déc 2017
Flash Infos

Dialogue Politique /phase citoyenne :Plus de 900 structures de la société civile attendues au Dialogue

Logo

En réunion de mise au point hier à Libreville sur les inscriptions de la phase citoyenne, le bureau du Comité ad hoc paritaire pour le Dialogue Politique a annoncé l’inscription, hier, de plus de 900 structures de la société civile. Un délai de deux jours, jusqu’à vendredi prochain à midi a été donné pour les retardataires et les éventuels recours.  

Le bureau du Comité ad hoc paritaire du Dialogue Politique s’est retrouvé hier dans les locaux du Secrétariat Général du Gouvernement, organe en charge d’assurer le secrétariat technique du Dialogue Politique.

 La réunion de mise au point était présidée par le Ministre d’Etat, ministre de l’Eau et de l’Energie, Guy Bertrand Mapangou en lieu et place du président du comité d’organisation du Dialogue Politique, Emmanuel Issoze Ngondet, du Ministre d’Etat,  Ministre des Affaires étrangères, de la Francophonie et de l’Intégration régionale, chargé des Gabonais de l’étranger, Pacôme Moubelet Boubeya et les représentants des partis politiques de la Majorité et de l’Opposition dont Faustin Boukoubi, René Ndemezo’Obiang, Pierre Claver Maganga Moussavou et les coordinateurs du secrétariat technique conduite par Sylvestre Zue Ndoutoumou, secrétaire général adjoint 3 du Gouvernement.

Au cours de la rencontre, il ressort que plus de 900 structures de la société civile seront présente lors de la phase citoyenne censée démarrer le 29 mars prochain pour s’achever le 6 avril 2017. Il s’agit des personnalités politiques non partie prenante à la phase politique, des organisations patronales, des organisations non gouvernementales, des associations, des collectifs, des organisations des jeunes et de femmes, des organisations des notables et de la diaspora.  L’ensemble des parties, présente à cette réunion, se sont félicitées du respect des délais de publication   de la liste provisoire des inscriptions de la phase citoyenne avant sa publication définitive prévue pour le samedi 25 mars 2017. Un constat fait à mi-parcours de cette phase d’inscription le fort taux de participants à la thématique liée à la consolidation de la paix et de la cohésion nationale.

Concernant les inscriptions et compte tenu de la forte mobilisation qui s’est exprimée hier, le bureau du comité ad hoc a tenu à accorder un délai de deux jours aux retardataires. Ainsi, les personnalités politiques non partie prenante et les structures de la société civile désireuses de prendre part  à cette phase inaugurale du Dialogue Politique sont invitées à se faire enregistrer au Stade de l’Amitié Sino Gabonaise ou sur le site web du Dialogue Politique. Les recours quant à eux auront lieu dans le même espace temporel que les inscriptions des retardataires.

Le Dialogue Politique qui s’ouvre le 28 mars prochain entend débattre sur  plusieurs thématiques notamment la question des réformes institutionnelles, de la consolidation de l’Etat de droit démocratique, des réformes électorales, de la modernisation de la vie publique et celle liée à la consolidation de la paix et de la cohésion nationale.

Des thématiques qui seront discutées dans la phase citoyenne et dont les résolutions seront portées sur la table de la phase politique. Le Dialogue Politique a pour but de consolider les valeurs démocratiques et républicaines de paix, d’unité nationale et de respect de la dignité humaine. A cet effet, il vise l’apaisement des tensions socio-politiques, la régénération des conditions du vivre-ensemble, le renforcement de l’Etat de droit démocratique, la relance du développement économique, social, culturel et environnemental, l’enracinement d’une gouvernance saine et efficace.            

Publié le : 22 / 03 / 2017

EMMANUEL ISSOZE NGONDET

Photo du Ministre

Premier Ministre,
Chef du Gouvernement

Connexion Visiteur en ligneConnexion