Portail Officiel du Gouvernement Gabonais

Sceau de Republique Gabonaise
Lundi 26 Sept 2016
Flash Infos

Ecole d’Etat-Major de Libreville : la 16ème Promotion « Ali Akbar Onanga Y’Obegue » sur la rampe

Logo

Baptisée Ali Akbar Onanga Y’Obegue, du nom du Secrétaire Général du Gouvernement, la 16ème promotion de l’Ecole d’Etat-Major de Libreville (EEML) vient de recevoir ses parchemins de fin de formation des mains des autorités administratives parmi lesquelles, le ministre de la Défense Nationale, Mathias Otounga Ossibadjouo, du parrain de la promotion, Ali Akbar Onanga Y’Obegue et du représentant de l’Ambassadeur de France au Gabon qui ont à tour de rôle, magnifié l’excellente coopération qui existe entre la France et le Gabon avec à la clé, l’EEML, référence en matière de formation militaire en Afrique.

Dans son mot de circonstance, le Commandant de l’Ecole d’Etat-Major de Libreville, le colonel Félicien Koyi s’est réjoui de ce que l’engagement pris par le parrain permettra aux 51 officiers stagiaires des 14 pays qui composent la présente cuvée, de se reconnaître désormais en lui, en mettant en exergue les valeurs cardinales que l’on peut attendre d’eux, à savoir l’abnégation, le travail, la générosité dans l’effort et la solidarité. Il a également salué la détermination et l’engagement du ministre de la Défense nationale qui aura facilité l’aboutissement d’un certain nombre de réformes à l’école. Aussi, fera-t-il remarquer, que les symboles suivants sont survenus à l’EEML sous le magistère de Mathias Otounga Ossibadjouo.

Il s’agit premièrement du premier majorat gabonais depuis la création de l’EEML, deuxièmement un grand nombre d’officiers féminins  (quatre au total et de nationalité gabonaise), enfin, c’est la première fois qu’un officier de l’Armée de l’Air est porté à la tête de cette prestigieuse école.

A la suite du commandant de l’école, le ministre Mathias Otounga Ossibadjouo a procédé au baptême de la 16ème promotion, suivi de l’exécution de l’hymne national.

Le président de cette cuvée a quant à lui, remercié les plus hautes autorités pour la perche tendue aux apprenants en leur  offrant une formation à la hauteur des attentes de leurs gouvernements respectifs. Il a terminé son propos en rappelant le caractère convivial qui a marqué leur cycle de formation ayant ainsi abouti à ces réjouissances qui font les grands hommes ; c’est-à-dire, ceux qui ont combattu le bon combat.

   Prenant ensuite la parole, le parrain de cette 16ème cuvée a témoigné sa reconnaissance aux officiers stagiaires pour avoir porté leur choix sur sa modeste personne. Il a également exprimé sa profonde gratitude au Chef suprême des Forces de Défense et de Sécurité, S.E : Ali Bongo Ondimba pour avoir entériné le choix hautement symbolique et emprunt de considération et de confiance en son égard. Citant au passage un théoricien et stratège allemand  Carl Von Clausewitz qui disait « Aux côtés du peuple et du Gouvernement, l’armée est le troisième pilier de l’armature qui sous-tend la réussite des entreprises d’un Etat », Ali Akbar Onanga Y’Obegue veut inculquer l’esprit patriotique et apolitique à ses filleuls. Il a aussi rappelé que la connaissance n’a d’intérêt que lorsqu’elle est partagée. Aussi, auront-ils à faire la preuve de leurs compétences sur le terrain de la pratique car, l’obtention d’un diplôme n’est pas une fin en soi.

Avant de terminer son propos, le Secrétaire général du Gouvernement a rendu un hommage aux différentes chaînes qui concourent au rehaussement de la renommée de l’Ecole d’Etat-Major de Libreville. Il s’agit du ministère de la Défense nationale qui n’a jamais failli en mettant en œuvre la vision stratégique du Chef de l’Etat, la coopération ambitieuse et agissante entre le Gabon et la France dans le domaine de la formation militaire et aussi, au corps enseignant dont il a salué le dévouement, le savoir-faire et le professionnalisme.

Pour le ministre de la Défense nationale qui était assisté de plusieurs de ses collègues du gouvernement, il ne fait l’ombre d’aucun doute que le choix porté sur la personne du Secrétaire général du gouvernement témoigne aux yeux des stagiaires, une véritable référence tout au long de leur carrière militaire. Il leur a fait savoir qu’en choisissant un tel jeune cadre, ils honorent la jeunesse gabonaise et confirment Corneille dans CID qui disait « qu’aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ».

Mathias Otounga Ossibadjouo a également rappelé que, depuis sa création en 2002, l’EEML qui a déjà formé 590 officiers avec une vocation sous régionale a toujours marqué un attachement au respect de sa devise, à savoir : « Cultiver l’Excellence ». Ce qui fait d’elle, une référence en matière de formation militaire dans le continent. Le ministre de la Défense a par ailleurs rendu un vibrant hommage au Président de la République pour qui, l’émergence du Gabon est indissociable  d’un outil de défense moderne et efficace, car, ses efforts constants permettent à l’EEML dont l’élitisme dans le domaine de l’enseignement militaire du premier degré est unanimement reconnu au niveau international.

  In fine, le ministre de la Défense a exhorté les stagiaires à mettre en exergue leurs valeurs intrinsèques liées à leur statut d’officiers, notamment l’honneur, la discipline et le dévouement pour la patrie car, la qualité de chacun, d’officier d’état-major fait de lui, un militaire doté de rigueur intellectuelle et de disponibilité à toute épreuve, mais également de loyauté. Les stagiaires de cette 16ème promotion de l’EEML ont enfin et, après avoir reçu leurs parchemins des mains des autorités présentes, offert des présents à leur parrain autour d’un vin d’honneur.

Publié le : 04 / 02 / 2016

Daniel ONA ONDO

Photo du Ministre

Premier Ministre,
Chef du Gouvernement

Connexion Visiteur en ligneConnexion