Portail Officiel du Gouvernement Gabonais

Sceau de Republique Gabonaise
Samedi 17 Nov 2018
Flash Infos

Les attentes de Jacques Denis Tsanga

Logo

Dorénavant en charge  du portefeuille des Eaux et Forêts, chargé de l’Environnement et du Développement Durable dans le Gouvernement formé le 4 mai dernier, le ministre Jacques Denis Tsanga a pris ses nouvelles charges ce vendredi 11 mai 2018 dans les locaux abritant les services de son département ministériel. Accompagné de son délégué, Léa Mikala, les deux membres du Gouvernement sont rentrés dans l’exercice de leur fonction en présence du Secrétaire Général du Gouvernement, Jonas Prosper Lola Mvou, venu pour assurer la coordination.  C’est autour de ces personnalités, accompagnés des anciens collaborateurs que l’ancien ministre sortant Pacôme Moubelet Boubeya a saisi la perche pour réitérer sa gratitude au Chef de l’Etat  et réaffirmer par la même occasion son attachement et son soutien sans faille à la politique prônée par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Ainsi, l’ancien membre du Gouvernement  a indiqué à son successeur le caractère professionnel de ceux qui vont l’accompagner dans l’exercice de ses missions ‘’ je sais que vous n’aurez aucune difficulté pour comprendre les enjeux de département, vous avez des hommes et des femmes dévoués et professionnels’’ a rassuré M. Pacôme Moubelet Boubeya.

Il importe de relever que les attentes de Jacques Denis Tsanga sont dans ce que l’ancien gouverneur de la Province du Haut Ogooué considère du service public. En effet, ‘’ le service public demeure, les professionnelles de ce ministère ont travaillé en bonne intelligence avec mon prédécesseur, je n’aspire qu’à cela’’ a indiqué le membre du gouvernement en charge des Eaux et Forêts.

Jacques Denis Tsanga espère que, rompues à la tâche comme indiqué par son prédécesseur, les agents du ministère des Eaux et Forêts vont s’aligner comme lui sur les orientations édictées par le Chef de l’Etat lors du tout premier conseil des ministres auquel il a assisté. Il s’agit du sens des priorités ; du sens du concret et du sens de l’efficacité. Pour y parvenir et pour le triomphe du service public, le ministre des Eaux et Forêts a insisté sur la cohésion et la synergie que doivent avoir les hommes et les femmes de son département ministériel.

Maillon essentiel dans la mise en œuvre du Plan de Relance de l’Economie (PRE), le Gabon déploie  une politique de gestion forestière en même de concilier gestion durable des forêts et lutte contre la pauvreté pour la sécurité alimentaire.Le secteur bois constitue le deuxième employeur après l’Etat.

Le pays a fait de la gestion durable des forêts une priorité avec la mise en place du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE). Grâce à cette politique, le Gabon a déjà eu à aménager près de 90% des forêts, soit dans un processus de concessions forestières, soit dans les aires protégées.

L’interdiction d’exportation des grumes, décidée en 2009, par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a permis de réduire les superficies annuelles parcourues par l’exploitation forestière. Cette décision avait pour objectif de promouvoir la transformation locale de l’ensemble de la production de bois et, par conséquent, booster la création d’emplois.

C’est nul doute dans cette perspective et pour mener à bien ce challenge que viennent de lui confier le Président de la République, Ali Bongo Ondimba et le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet que le ministre Jacques Denis Tsanga a demandé à ses collaborateurs d’être disponibles afin d’aller au-delà de l’œuvre entamée avec son prédécesseur.

 

 

   

 

      

Publié le : 11 / 05 / 2018

EMMANUEL ISSOZE NGONDET

Photo du Ministre

Premier Ministre,
Chef du Gouvernement

Connexion Visiteur en ligneConnexion